Pour accéder à toutes les fonctionnalités de ce site, vous devez activer JavaScript. Voici les instructions pour activer JavaScript dans votre navigateur Web.

Conférence La géothermie en Auvergne 2013 à Clermont Ferrand - Environnement / Foxoo
Locales.news relaie vos évènements sur Twitter ! GUIDE   SUIVRE
Ma ville   Mes évènements   Annoncer un évènement
Source : Ville de Clermont-Ferrand Publié le 07/02/13 | Vues : 287

Conférence La géothermie en Auvergne 2013 à Clermont Ferrand / Environnement

Evènement passé.

Le mardi 19 février 2013 à Clermont Ferrand (63).

Salle Georges-Conchon, espace multimédia, rue Léo-Lagrange, Clermont-Ferrand. Entrée gratuite (dans la limite des places disponibles).

La Société d’Histoire Naturelle d’Auvergne (SHNA) et le muséum Henri-Lecoq présentent une conférence sur la géothermie en Auvergne. Elle sera animée par Jean-Pierre Couturié, géologue et maître de conférences honoraire de l’Université Blaise Pascal.



L’énergie géothermique est exploitée depuis des milliers d’années et devient aujourd’hui une alternative dans la recherche des différentes ressources énergétiques.

En France, la géothermie basse température (< 100°C) est très utilisée pour le chauffage urbain à partir des nappes profondes du bassin parisien : nappes du Dogger (75°C) et de l’Albien (45°C). A des températures supérieures à 150°C, les centrales installées au dessus d’intrusions magmatiques récentes produisent de l’électricité en Martinique et en Guadeloupe.
La température augmente dans le sous-sol avec la profondeur : les volcans et les sources thermales en témoignent, ainsi que les observations faites dans les mines profondes et les sondages.

L’Auvergne bénéficie d’un fort gradient thermique (> 50°C/km) et d’un potentiel intéressant.

Les nombreuses sources thermales ont été utilisées depuis l’Antiquité et le chauffage domestique est assuré depuis le XIVe siècle à Chaudes-Aigues (82°). Dans le bassin de Limagne, les anciens forages de la Carboxyque Naturelle (40°C) sont utilisés pour chauffer trois hectares de serres à Montpensier.

Des forages géothermiques atteignant les niveaux inférieurs détritiques, réputés perméables, ont été réalisés à Beaumont en 1978 (1200m), les Vergnes en 1981 (1886 m) et Cébazat pour pétrole et géothermie en 1981 (1580m). Les débits ont été jugés insuffisants, mais de nouvelles études sont prévues : permis de recherches accordé en Limagne à Geopétrole en 2008 ; demande de permis pour deux autres opérateurs : Electerre de France et Fonroche.


Débute à 20H30
Espace multimédia Léo Lagrange
rue Léo-Lagrange, 63 Clermont-Ferrand

Commenter

Partager :
Facebook
Commentez Conférence La géothermie en Auvergne
Pour poster un tweet, cliquez sur l'oiseau. Gardez le lien vers la page foxoo.
Pour commenter ou répondre, cliquez sur la zone date-heure du tweet.